Lancer la vidéo

Bichonnées depuis le mois de janvier sous un climat continuellement maîtrisé, les premières tomates Piccolo sont disponibles dès la fin du mois de mars. Les derniers fruits seront récoltés jusqu’à la fin du mois de novembre.

Pendant cette période, toutes les conditions seront réunies afin d’offrir à la plante une croissance optimale et favoriser le développement des arômes de ces fruits. Les éléments minéraux indispensables aux qualités gustatives de la tomate sont apportés parcimonieusement, sans excès. La plante n’absorbe que ce dont elle a vraiment besoin pour pousser harmonieusement. Dans cet esprit, tous les nutriments qui sont superflus sont récupérés, filtrés et à nouveau apportés lors d’un prochain arrosage.

Le développement durable étant le maître mot de la culture de la Piccolo, l’énergie nécessaire à sa croissance est gérée méticuleusement. Lorsque le rayonnement solaire est trop modeste, des écrans thermiques permettent de confiner l’espace de production et ainsi économiser durablement la consommation énergétique. De plus, le CO2 produit lors du chauffage est recyclé pour être absorbé par les plantes et ainsi renforcer son métabolisme.

Les pesticides et les insecticides n’ont pas leur place dans l’environnement Piccolo. Des bourdons se chargent de la pollinisation des fleurs et des insectes prédateurs chassent leurs congénères indésirables.